In Non classé

Si les tests utilisateurs étaient moins utilisés il y a quelques années, aujourd’hui il est impensable de mettre en ligne un site ou une application sans l’avoir testé au préalable. En effet, lorsqu’un site ou une application voit le jour, tout doit être « parfait ». Sans ces tests, les avis peuvent rapidement être négatifs et donner une mauvaise image de la marque, du site ou de l’application. Quoi qu’il en soit, nous allons voir, qu’il n’y a pas forcément  nécessaire de faire tester votre site par des milliers de personnes !

 

Qu’est-ce qu’un test utilisateur ?

Nous entendons souvent les mots « test utilisateur » sans vraiment savoir à quoi cela peut référer. Il n’y a rien de plus simple : un test utilisateur est une méthode qui permet de tester un site internet ou une application mobile. En d’autres termes, un test utilisateur permet de détecter les éventuels bugs, failles ou mauvaise expérience utilisateur sur un site ou une application mobile.

Durant ce test, l’utilisateur va tester l’application mobile et des personnes compétentes vont observer la façon dont l’utilisateur va se servir du site ou de l’application mobile. Suite à l’observation, un diagnostic est réalisé avec un plan d’action à réaliser. C’est ainsi qu’une entreprise pourra soit mettre en place les ajustements nécessaires soit faire appel à une société spécialisée pour réaliser les changements (si les employés de l’entreprise non pas les compétences).

Enfin, il n’y a pas vraiment de date précise pour faire un test utilisateur. En effet, il vaut mieux réaliser des tests le plus tôt possible dans votre projet (pour le développement d’un logiciel par exemple). Bien sûr, les tests en fin de développement sont très importants pour vérifier :

  • la bonne stabilité,
  • la compréhension des fonctionnalités par les utilisateurs,
  • la non-présence de bugs.

À vous, en fonction du déroulé du projet, de vous organiser. Néanmoins, c’est une étape qui, pour nous, est obligatoire de faire avant la mise en production d’un site internet, d’un logiciel ou d’une application.

 

Combien de tests utilisateurs réaliser ?

Il s’agit là, de la question fatidique ! Combien de test utilisateur doit être fait ? Est-ce qu’un seul testeur suffit ? La réponse à cette dernière question est non.

Vous devez récolter plusieurs tests utilisateurs. Et pour tout vous dire, le chiffre idéal est 5 personnes. En effet, avec ces cinq personnes, vous détecterez 85 % des problèmes sur un site ou sur une application mobile. Jakob Nielsens à réaliser des recherches autour de la question (non nous n’avons pas sorti ce chiffre de nulle part) que vous pouvez consulter dans cet article. C’est plutôt impressionnant, non ?

betatestr-user-testing-diminshing-returns-curve

Néanmoins, il est important de noter que vos tests utilisateurs doivent avoir des objectifs précis, clairement définis à l’avance. En effet, les objectifs seront différents si vous souhaitez connaître si l’ergonomie de votre site internet plaît ou si vous souhaitez simplement vérifier si le menu est clair et fonctionnel pour l’utilisateur. Vous devrez, bien évidemment, informer vos utilisateurs des objectifs de ces tests, pour que ces derniers sachent ce qu’ils doivent faire.

 

Quelques conseils pratiques à prendre en compte

En fonction de la situation où vous en êtes, vous n’interrogerez pas le même nombre de personnes. Voyons ensemble combien de personnes vous pouvez interroger en fonction de votre situation actuelle :

  • Au début : vous n’avez pas besoin de récolter des tests utilisateurs par des personnes externes. Il faut néanmoins indiquer aux développeurs de réaliser des tests unitaires. Le test unitaire est une procédure qui permet de vérifier si une partie précise du logiciel fonctionne bien)
  • En cours de développement : Lorsque plusieurs fonctionnalités sont terminées, des tests fonctionnels doivent être réalisés. À ce moment-là, nous recommandons d’interroger entre 1 et 3 testeurs. Vous pourrez ainsi voir si les fonctionnalités marchent et correspondent à sa demande. De plus, vous pouvez demander aux testeurs les fonctionnalités qu’ils aimeraient avoir sur votre logiciel.
  • La version définitive (lors de la mise en production) : Nous recommandons cinq testeurs pour réaliser les tests fonctionnels. Grâce à ces 5 utilisateurs, vous détecterez 85 % des problèmes d’un site ou d’une application.

 

Pour conclure, les tests utilisateurs ne sont pas une étape à négliger. En effet, lorsqu’on a la tête plongée dans un projet, il est souvent difficile de détecter les bugs ou les éléments qui ne conviennent pas. Pour remédier à cela, les tests utilisateurs doivent être faits à plusieurs étapes clés d’un projet. De plus, même si certains bugs ont été corrigés, de nouvelles défaillances peuvent apparaître. Ce serait dommage qu’un utilisateur clique sur acheter ce produit et qu’il ne s’ajoute pas dans son panier, non ?

Recent Posts

Leave a Comment